HANDBALL/MONDIAL JUNIOR DAME 2018

L'équipe féminine junior de Côte d'Ivoire ne sera pas en Hongrie

L'équipe de Côte d'Ivoire n'a pu obtenir le visa pour se rendre à Hongrie pour la compétition.

HANDBALL/MONDIAL JUNIOR DAME 2018

La Côte d’Ivoire disqualifiée avant la compétition

Alors qu’elle s’était arraché le ticket pour se rendre en Hongrie, l’équipe junior ivoirienne de Handball Côte d’Ivoire ne participera pas au mondial junior Dame 2018. Avant le début de la compétition prévue pour, elle a été disqualifiée.

Selon des informations à notre disposition, les handballeuses ivoiriennes ne disputeront pas la compétition pour faute de visa. En effet, le pays d’accueil n’ayant pas de représentation diplomatique en Côte d’Ivoire, la Fédération ivoirienne de handball (FIHB) n’a eu d’autre choix que se rabattre sur l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire. Cette dernière aurait opposé son refus à la requête formulée par la FIHB. « Les visas que nous avons demandés ont été refusée par l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire. Les raisons évoquées sont que les informations communiquées pour justifier l’objet et les conditions du séjour envisagé ne sont pas fiables et que la volonté de quitter le territoire des Etats membres avant l’expiration du visa n’a pas été établie », explique un document signé un consul adjoint à l’Ambassade de France, M.Berville.

Les conséquences de ce forfait sont énormes pour la Côte d’Ivoire. A l’instar de la perte des 20 millions payés par l’Office national des sports (Ons), le pays doit s’attendre d’une amende financière de la Fédération internationale de Handball (IHF) et également d’autres sanctions de la Confédération africaine de handball. Pis, la Côte d’Ivoire sera privée de l’édition prochaine, à laquelle l’Afrique perdra malheureusement une place.

Yazid K.