CÔTE D'IVOIRE

L'hémicycle ivoirien aura un nouveau patron en mars

Côte d'Ivoire- Le successeur de Guillaume Soro, à la tête de l'Assemblée nationale, sauf changement, devrait être connu, au plus tard, mi-mars 2019.

Après la démission de Guillaume Kigbafori Soro, le vendredi 8février 2019, de la présidence de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, son successeur, selon des sources proches du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp-parti au pouvoir), sera connu entre le 5 et le 10 mars prochain.

 

Le remplaçant de Guillaume Soro, sera issu de la majorité parlementaire détenue par le Rhdp (164 députés plus les ralliements, sur un effectif global de 255) présidé par le chef de l'État Alassane Ouattara.

 

Cette élection du nouveau chef du Parlement ivoirien, se tiendra lors d'une session extraordinaire qui sera convoquée par le premier vice-président de l'Assemblée nationale, Diawara Mamadou.

 

Des noms sont déjà évoqués au niveau du Rhdp, pour conduire la deuxième Institution de l'État. Il s'agit, entre autres, de Amadou Soumahoro, l'ancien Secrétaire général par intérim du Rdr; Gilbert Kafana Koné, l'actuel maire de Yopougon, et ministre chargé des relations avec les Institutions; Diawara Mamadou, 1er vice-président du Parlement; Hamed Bakayoko, actuel ministre d'État, ministre de la défense.

 

Mais pour habitués du Palais présidentiel d'Abidjan, il faut compter avec l'imprévisibilité du président Ouattara qui pourrait déjouer les pronostics en choisissant un ou une députée qui ne figure pas sur les tablettes.

 

Ranita B.